Chapitre 1 : l'appel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 1 : l'appel

Message  okar le Ven 20 Juin - 20:01

Bonjour cher lecteur,
voici le début, je l'espère, d'une longue série d'articles sur le clan. Bonne lecture !


L’APPEL

Forgefer, un peu avant l’heure du souper…

Les bruits incessants de la forge, du métal en fusion travaillé par les meilleurs artisans du monde connu, emplissent l’air. Les éxilés de Gnomeregan, toujours aussi bavards, animent les allées de BrickaBrock des explosions de leurs fusées.

A cette heure-ci, tous les habitants sont dans les tavernes qui parcourent les méandres de la cité.

Comme à son habitude, à la veille des grandes batailles, Okar dit l’indomptable (et accessoirement la Barrique… allez savoir pourquoi ?!?) se prélassait à la bouiloire de Bronze. C’est en compagnie de Daryl Ryknussun qu’il avait appris ses plats les plus fameux. En se remémorant ces bons souvenirs, Okar laissa échapper un pet sonore et surtout… foireux. Gaius l’intrépide, l’un de ses fidèles acolytes (également appelé l’asticot) ne put s’empêcher de partir dans l’un de ces fous rires dont il avait le secret. La salle, habitué à ces énergumènes, ne réagit pas… tout de suite. Le fait est que lorsque la nouvelle petite serveuse passa à côté d’Okar, elle tomba d’un coup d’un seul, terrassée parl’odeur. La soirée s’annonçait bien.

- On sort l’asticot, j’ai besoin de me dégourdir les jambes. Je sens encore que ces histrions d’elfes vont me pourrir gentiment.
- Histrions ? dit Gaius
- Bah oui, ces bouffons si tu préfères, même si je les aime bien, je ne m’y ferai jamais. Je te le dit l’asticot, ca manque de nain dans ce clan !!!
- De nains peut être , de naines c’est moins sur. Comment faîtes vous pour en reconnaître une ?
- Oh ca c’est simple, leur barbe ne parait pas avoir passé 5 saisons sans bain.
- D’ailleurs en parlant de ça, tu en es a combien ? 6 ? 7 saisons sans bain ? je te dis ca parce que ca commence a sentir légèrement

Okar se gratta la barbe, regarda droit dans les yeux son compagnon d’aventures et lui dit :

- Dis pas de bétise, c’est pour mieux repousser mes ennemis. Ca les mets dans une rage folle. Tu le sais bien, ils vont vers toi après ! ahahahahahahaha …. Bref, là n’est pas le sujet. Faut qu’on parle. On a une bataille à gagner.

to be continued...

okar
Conseiller
Conseiller

Nombre de messages : 7284
Age : 36
Localisation : paris
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://okartank.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : l'appel

Message  Invité le Sam 21 Juin - 19:50

Après moultes bières nos deux joyeux compères sortent de La Bouilloire de Bronze en titubant

- Hééé l'asticot arrête de regarder la marchande de légumes tu marches sur ma cape !
- Hé ho, namého c'est toi qui est fourré dans mes pattes ! répondit Gaius avec son sourire béat qu'il arbore à chaque sortie de taverne.
- Bon faut pas traîner trop, on va encore se faire ramasser par la BAAG (Brigade Anti-Alcool Gnome), la dernière fois ça m'a suffit ! Et pis j'ai plus une pièce de cuivre dans ma bourse pour payer l'amende
- T'avais qu'à pas parier avec l'elfe que t'en avais une plus grosse...et puis en plus t'es passé pour un con !
- Allez viens on va se rafraîchir les idées du côté de Kharanos, ça nous fera du bien de galoper un peu suggéra le nain Okar.
Enfourchant son majestueux Talbuk à la robe blanche, Gaius riait comme une baleine en regardant son ami tenter de monter sur son Elek
- A chaque fois tu me fais le coup dit Gaius d'un air dépité
- J'ai pas besoin d'aide enragea Okar
Gaius se pencha alors pour saisir la main de son compagnon et l'aida à grimper sur sa monture
- Groonnmmf j'y serais arrivé tout seul, c'est à cause de cette foutue monture qui n'arrête pas de bouger !
Son ami lui lança un regard indulgent car il n'avait pas vu la bête bouger d'un centimètre.
- Allons-y !!

Nos deux compères chevauchaient paisiblement dans la vallée en chantant leur répertoire habituel
Et j'ai mis...la belle Draenei dans mon lit.....pour toi ma reine....jme comporterai comme un Tauren...toute la nuit...et sans répit...
- Bon, annonça Okar, faut que j'aille faire pleurer le colosse, arrêtons nous là
- Encore !! s'étonne Gaius
- C'est cette foutue bière grommela Okar en glissant à terre depuis sa monture. Attend moi là, j'en ai pas pour longtemps.
L'Indomptable marcha en zigzaguant jusqu'à un petit bosquet. S'appuyant un tronc pour te tenir en équilibre, il commença à siffloter comme à son habitude lorsqu'il ressentit un choc et tomba à la renverse.

Après cinq bonne minute, Gaius ne voyant pas son ami revenir commença à s'impatienter :
- Bon t'arrive ? cria-t'il, pour une petite personne t'en as de gros besoins !!
Sans réponse de sa part, il mit pied à terre :
- Par le bouclier de mon grand-père ! me dites pas qu'il joue à courir après un Crin-de-givre !!!
S'approchant il remarqua au pied d'un arbre un amas rouge :
- J'en ai marre, il s'est encore endormit en pissant, il vieillit l'animal, plus capable de tenir ses 18 pintes ! maugréa Gaius.
Il chemina vers le tas, se pencha et saisit le nain par la cape. Son ami ne faisant pas un geste, il se mit à le secouer. Okar restant inerte, il lui administra quelques claques.
- Allez réveille toi gros fainéant !!
- nemeneneme...
- Allez sinon je te laisse ici !
- nemeneneme....
Après une dernère claque plus forte, Okar ouvrit enfin les yeux :
- Arrête saleté ! souffla Okar
- Et puis quoi encore ! je te laisse deux minutes pour aller pisser et je retrouve Moooonsieur qui pique un roupillon ! s'énerva Gaius, et en plus me souffle pas dans les naseaux, j'ai l'impression de tenir une choppe avariée
- Je m'ai fait attaquer et on m'a perfidement assomé, répliqua de sale humeur Okar
- Mais oui Mooonsieur...c'est ça...et par qui ?....et pourquoi ?...en plus t'es pas à poils on t'a rien piqué ! fit remarquer Gaius.
- Si si, jte jure ! je pissais tranquillement quand j'ai reçu un grand coup....et j'ai tombé....et pis quand j'ai regardé l'arbre...il était plus là...mais y'avait un ours....puis l'ours il m'a foncé dessus, j'étais KO..et pis s'est transformé en gros matou....et j'ai retombé..et pis...jm'en souviens plus après
Le visage de Gaius se transforma à l'écoute du récit de son ami, il était passé de l'agacement à la stupeur :
- Bin mon vieux, faut que t'arrête !! soit t'as dépassé la dose niveau bibine, soit t'as pris aut' chose ! Ou c'est cette catin de serveuse qui t'as mis un truc dans le verre ! Allez viens, mais franchement tu déconne trop !

Nos deux compères firent demi-tour pour rejoindre leur monture et reprendre leur chemin. Gaius aida une nouvelle fois son amis à grimper sur sa monture. Il s'apprêtait à monter sur la sienne lorsque son amis hurla :
- J'en ai marre !!!! Saloperie de corbeau, vient de me chier dessus, regarde le se barrer !!
Il se pencha, saisit son fusil destructeur et tira :
- RRRRooo jsuis trop bourré pour viser droit !
Il baissa son canon et se résigna :
- Vient de me gacher ma soirée qui avait si bien commencé....reprenons la route !

Nos deux amis s'éloignèrent au trot, sans remarquer que le corbeau qui volait haut dans le ciel les suivait.

...to be continued...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : l'appel

Message  okar le Mar 15 Juil - 19:51

Avec son mal de crâne, Okar se dit que le raid du soir allait être une véritable épreuve. Il avait entendu parler des 5 lieutenants de dame Vashj. cela même qui protégeaient la caverne du sanctuaire du serpent ! Mais qu'a cela ne tienne, Gaius et lui étaient taillés pour ces aventures. L'asticot avait beau porter ce surnom, cela ne le caractérisait en rien lors des combats ! Il devenait comme habité par une force mystique et déchainait un torrent d'insultes à l'égard de son adversaire. En fait, c'était la même technique que le nain avec plus de véhémence. Okar quant à lui avait tendance a ajuster la haine de l'ennemi par des rots puants et sonores !!!

Le soleil commencait a se coucher sur les collines enneigées de Dun Morogh lorsqu'Okar sentit un grésillement lui taquiner la cuisse. Gaius senti à son tour quelques secondes plus tard le pouvoir de sa rune... La rune du Clan... celle qui était remise à chaque nouveau membre. Cette rune était le symbole de l'appartenance au clan. Chacune d'entre elles étaient forgés au coeur du chaudron millènaire des maîtres forgerons de Forgefer. Elle revêtait toutes une forme différente. Pour Gaius, elle était une petite statuette de bois représentant son adorée : Kié, une chasseuse elfe. Pour Okar, elle représentait la plus pure tradition naine : le symbole du dieu des Forges !

L'activation de ce talisman ne signifiait qu'une seule chose : Il était temps. D'un regard, l'asticot et la Barrique descendirent de leurs fières montures (le nain avec un peu plus de difficulté) et activèrent ensemble leur pierre de foyer pour se rendre au plus vite au coeur de Shattrah afin de se préparer pour la descente dans le gouffre de la reine des Nagas !

to be continued...

okar
Conseiller
Conseiller

Nombre de messages : 7284
Age : 36
Localisation : paris
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://okartank.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : l'appel

Message  Invité le Ven 1 Aoû - 0:30

Pendant ce temps , dans les catacombes d'Hurlevent; un étrange rîte venait de débuter:
Au son dune mélopée aussi hypnotisante que cauchemardesque , un groupe de contrôleur des marcheurs des ombres, ou aussi démonistes plus souvent dénommé ainsi avaient ressenti l'appel de la rune du clan : Lein le destructeur, petit par la taille mais effroyablement efficace et terriblement mortel; azaiwi venu des hautes terres du nord ouest avec un dialecte quelque peu étrange parfois, mais avec des incantations a faire trembler les enfers, Franck qui a lui seul représente l'archétype de l'armaggedon en terme de destruction et de désolation, trantekilos le gnome qui a lui seul semait la ruine et l'epidémie sur un continent, et necrophage sombre incantateur des forces des ténébres dont on dit qu'il aurait même asservi satan .

ces 5 guerriers des ombres aussi appelé la main de l'apocalypse se préparérent pour ce qui allait sans doute devenir un de leurs combats les plus épiques

Allant puiser les âmes des malheureux assaillants qui les prenaient pour de simple mendiants, ils commencérent à réunir toute l'energie des ténébres et .....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 : l'appel

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum