Echoes of The Dark Side

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Echoes of The Dark Side

Message  Corru le Lun 27 Sep - 14:49

Journal personnel du Prospecteur Barigan
– Expédition de la Ligue des Explorateurs – Abords de l’île de Darrow

Jour 1
Nous voici rendu sur les abords de l’ancienne citée de Caer-Darrow. La traversée depuis le Nid-de-l’Aigle s’est déroulée sans encombre. Nous avons profiter de ce passage dans la région pour partager un peu de houblon avec Shindigger. Depuis le temps que ce vieux Rhapsody distille sa mixture dans la région, nous avons pu le localiser rien qu’en remontant les parfums de son alambic. Nous avons repris notre route dans le milieu de la journée, laissant les bêtes de somme nous porter jusqu’au lieu de notre mission.
Nous avons été mandatés par Magellas afin de rechercher des traces « d’un évènement qui se serait déroulé un peu avant Le Cataclysme, en relation avec un nain issu de la cité d’Ironforge, mais dont la Ligue n’a pas de trace à proprement parler, si ce n’est par des histoires rapportées par des habitant du lieu. », dixit le Grand Explorateur.
Depuis Le Cataclysme, la région a été fortement modifiée, et les abords de l’île de Darrow ont été profondément marqués. Les ruines de l’ancienne forteresse ont subit l’épreuve avec toute la force qui leur restait, et je dois reconnaître qu’elles ont plutôt bien résisté aux assauts du changement. Après avoir fait le tour de l’île pour faire l’état des lieux et préparer l’ordre des fouilles, nous avons établi le camp sur la côte ouest, là où il y a le plus de place en dehors de l’enceinte de la cité.
Cette première nuit nous permettra de réfléchir aux travaux qui débuteront demain à l’aube, ainsi que de récupérer de ces efforts par la mise en perce d’un de ces fameux tonneaux de bière de Kharanos.

Jour 2
La poussière est omniprésente sur le site, et la chaleur de cette fin d’été ne fait rien pour arranger les choses. Certes, le travail de la ligue des explorateurs est toujours le même : « Rechercher les artéfacts de notre passé à travers le monde afin de compléter et enrichir l’Histoire de la Grande nation naine. » Mais il faut bien admettre que, parfois, un peu de confort ne nuie pas à l’exercice de la fouille sur le terrain ; et je ne refuserai pas la présence d’un de ces Cry-O-tintibulateurs, si rafraîchissant, sous ma tente le soir venu.
Nous avons décidé de commencer les recherches sur deux fronts.
Tout d’abord, Jarren a été envoyé avec un groupe pour discuter avec les habitants de la région. Les légendes et les récits sont souvent l’expression déformée de réalités, mais elles recèlent toujours une brin de l’histoire qui s’est déroulée. Ce sera donc un point de départ indispensable pour reconstruire le puzzle que nous devons résoudre.
L’équipe restante est en charge de préparer et de commencer les fouilles sur l’emplacement de ce qui semble avoir été une forge et une habitation à l’extérieur de la cité. Les bâtiments ne sont plus que des ruines effondrées, mais on devine encore leurs formes dans ce qui émerge des gravas. Il nous faudra bien deux jours pour dégager les fondations et trier ce que nous sortirons de ces entassements.
Nous avons commencer à dégager des zones pour entreposer les éléments que nous sortirons de chaque bâtiment, et à y déposer les premières pierres de construction. C’est un travail laborieux, mais c’est l’incontournable début de chaque chantier de recherche. Demain promet d’être une journée harassante.

Jour 3
Nous n’avons pas chômé et le déblaiement des éboulis est déjà presque terminé. Nous avons pu commencer la collecte d’objets dans les gravas, mais rien de bien concluant. Pour l’instance notre récolte se limite à quelques pièces de tissu encore légèrement tintées de leurs premières couleurs pour certaines, quelques ustensiles de la vie courante comme des couverts ou des timbales, ainsi que quelques pièces de meubles et des morceaux de manuscrits. Nous avons également pu dégager l’âtre de la forge, ainsi que l’enclume et ce qui devait servir de foyer pour la fonte et le travail du métal. Tout a été trié et ranger de manière à pouvoir les étudier plus précisément d’ici à la fin de la semaine.
La fatigue accumulée au cours de ces deux jours de terrassement devrait aider toute l’équipe à dormir enfin correctement, après une bonne chopine bien méritée.

Jour 4
Quelle journée excitante !! Darillin a découvert des morceaux de métal forgé dans la poussière autour du foyer de la forge. Il est en train d’essayer de les identifier, mais il est quasiment certain que ce sont des morceaux d’armures faites d’un alliage d’aciers. Nous espérons pouvoir rapidement identifier leur composition et leur provenance. Dans le même temps, Lordigan et Margor, profitant d’une pause pour le déjeuner, sont allé traîner dans l’enceinte de la forteresse. Ils y on retrouvé les restes d’une autre forge, ainsi que ceux d’autres bâtisses. Fouillant sans vraiment chercher quoi que ce soit, ils sont tombés sur des éclats de pierres semi-précieuses, ainsi que sur d’autres morceaux de métal, mais fondus par contre. Ils ont demandé l’autorisation d’entreprendre des fouilles sur cette partie de la zone afin de rechercher d’éventuels liens entre les deux forges, autorisation qu’ils ont reçu sans retenue. En fin de journée, ils sont revenu avec l’enclume, ou plus exactement ce qu’il en restait. En effet, l’enclume de la seconde forge a été brisée. Non pas par mes collègues, ils sont bien trop consciencieux, ou craintifs des probables remontrances de Magellas si ils cassaient quelque pièce que ce soit, mais cassée … par l’usage qui en a été fait. Il semble que quelqu’un se soit tellement acharné à forger quelque chose dessus, que l’une des deux bigornes s’en soit brisée sous les coups. Toujours est il que nous avons entreposé les morceaux à coté de l’autre enclume. Tel que cela se présente, je pense que Darillin va passer une bonne partie de la nuit sur l’étude des pièces que nous avons trouvé aujourd’hui.
De son coté, Jarren et son équipe semblent avoir pu collecter quelques informations. Il nous a fait parvenir un pli dans lequel il nous informe que des choses instructives ont eu l’air de s’être passé dans la région.

Jour 5
La nuit a été chargée, mais riche en informations. Vers deux heures du matin, nous avons été réveillé par les … cris …. de Darillin. Tout d’abord inquiétés d’être sous le coup d’une attaque quelconque, nous somme rapidement sorti pour nous rendre compte que Darillin était en fait en train de rameuter tout le monde pour voir comme lui ce qui était en train de se passer : l’enclume de la seconde forge brillait d’une lueur étrange, dans des nuances de vert et de jaune, tout à la fois apaisante et intrigante. Ce n’était pas plus qu’une lueur ténue, et elle ne brillait pas dans sa totalité, non plus, mais on pouvait distinguer que cette étrange lumière provenait des éraflures faites dans la masse du tablier et sur la bigorne cassée. Plus étonnant encore, les pièces de métal fondu que Lordigan et Margor avaient rapportés, et dont Darillin en tenait quelques exemplaires dans les mains, brillaient elles aussi de cet éclat si étrange.
C’est à ce moment là que l’attention de Lordigan se porta sur la bourse dans laquelle il avait placé les éclats de pierres trouvé plus tôt dans la journée. Il se rua dans sa tente, et en ressorti, lentement, tenant la bourse du bout des doigts. Lorsque Lordigan eu ouvert la bourse, nous avons pu constater que les éclats de pierres luisaient mais d’une teinte différente des pièces métalliques, d’un violet sombre et profond, pulsant lentement au rythme d’un cœur invisible et apaisé. Cette pulsation était hypnotisante, et nous nous serions probablement laissé prendre à ce balancement si Margor ne nous avait pas dit de regarder à nouveau vers l’enclume. Sa lueur semblait légèrement plus intense qu’au début. Je demandais à Lordigan de me rejoindre, ce qu’il fit, sans empressement, Et c’est là que nous avons constaté que les auras de chacune des pièces – pierres, enclume, pièces de métal fondu – semblaient s’intensifier avec la proximité des autres.
J’allais rapidement chercher deux ou trois des pièces d’armures encore « intactes » trouvées dans la première forge et les ramenais vers le groupe. Aucune ne semblait réagir au reste des pièces présentes.
J’encourageais alors tout le monde à aller se coucher, nous allions avoir besoin de toutes nos forces pour les jours à venir afin de découvrir ce qui avait bien pu se passer aux pieds des remparts de Caer-Darrow.

Ce matin, c’est avec une grande excitation que nous nous sommes levés dès l’aube pour reprendre nos recherches. Lordigan et Margor étaient pressés de pouvoir retourner dans l’enceinte de Caer-Darrow et continuer leurs investigations. De notre coté, nous voulions terminer au plus vite notre part de fouilles pour pouvoir les rejoindre.
Après avoir fini de dégager la forge et de récupérer les quelques morceaux de ce que Darillin identifie comme des morceaux d’armure, nous avons expédié les quelques reliques qui restaient encore à dégager des ruines de la maison . Nous avons entassé les quelques parchemins et restes de livres qui avaient survécu tant bien que mal aux intempéries sur l’une des tables protégées du soleil. Après que deux archivistes de la bibliothèque d’IronForge se soient attelé à l’étude des documents rassemblés, Nous nous sommes rendu sur le site de fouilles de Lordigan et Margor. Nous les avons aidé à dégager autant que possible la zone de la forge pour essayer d’y trouver d’autres éléments. Nous avons surtout trouvé beaucoup de morceaux de verre, certains portant encore quelques traces de colorants ou de composés chimiques colorés, nos experts alchimistes vont regarder cela de plus prêt.
Un autre élément à attiré notre attention. Nous avons trouvé à plusieurs endroits dans la forge, des traces de poussière, mais pas de la poussière classique, non, de la poussière brillante, comme si on avait passé des diamants d’Azeroth dans une meule et qu’on en avait récupérer le produit broyé. Les échantillons prélevés seront amenés dans nos ateliers de joaillerie ou nous devrions pouvoir trouver la composition de cette poudre.
La fin de la journée s’est déroulée tranquillement, par le dégagement d’une partie des éboulements de ce qui devait être une grande bâtisse dont nous n’avons pas encore identifié la nature.
A notre retour au campement de base, Darillin nous a lu une missive de Jarren, qui nous informe que son équipe et lui seront de retour demain, et qu’ils ont hâte de pouvoir nous raconter ce qu’ils ont appris.

Jour 6
Les fouilles ont repris dans la fraîcheur de la matinée. Tout le monde s’affaire, mais nous n’avons pas retrouvé d’éléments vraiment intéressant. Quelques papiers par-ci par-là, voilà tout ce que l’on peut comptabiliser « d’intéressant ». Jarren devrait arriver dans l’après midi. Je suis vraiment curieux de voir ce qu’ils ont découvert.
Ca y est, Jarren est arrivé. Ils sont tous fatigués, et nous avons du attendre la veillée improvisée après le dîner pour commencer à en savoir un peu plus sur ce qu’ils savaient. La soirée s’étirait, nous sommes allez nous coucher avant la fin de l‘histoire pour que l’équipe puisse pleinement se remettre de leur chevauchée. Mais, enfin, nous en savons un peu plus, et un puzzle commence à se dessiner. Demain, nous devrons décider de ce qui sera le mieux à faire.

Les notes des membres de l’équipe ont été ajoutées dans le porte-feuille du rapport officiel. Je retranscris ici ce qu’ils nous ont raconté.

.../...

Corru
Commateux
Commateux

Nombre de messages : 337
Age : 44
Date d'inscription : 04/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echoes of The Dark Side

Message  Fakemwan le Lun 27 Sep - 18:14

J'aurais bien dit que je trouvais ça très bien. Mais c'est pas possible, il y a bien trop de nains ! (ça manque de prêtresse naines à couettes cependant).

Bravo Eric Wink

Fakemwan
Commateux
Commateux

Nombre de messages : 1630
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 15/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echoes of The Dark Side

Message  okar le Lun 27 Sep - 18:15

chapeau bas

okar
Conseiller
Conseiller

Nombre de messages : 7284
Age : 36
Localisation : paris
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://okartank.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echoes of The Dark Side

Message  Corru le Mar 28 Sep - 12:57

.../...
En quittant le camp, nous avons longé les rives du lac Darrowmere pour nous rendre au camp du Noroît. Après avoir franchi le gué des chutes vers Hillsbrad, nous sommes passé par le tombeau d’Uther. Avant de traverser la colline du regret, nous avons croisé Myranda, avec qui nous avons discuté un petit peu. Je me souvenais avoir entendu parlé d’elle, ou plutôt j’avais déjà entendu parler de La Mégère qui habitait dans les maleterres de l’Ouest, mais je ne l’avais jamais rencontré jusqu'à ce jour. Nous lui avons demandé si elle se souvenait avoir vu des choses inhabituelles, ou si elle se souvenait d’histoires un peu étranges sur la région.
Comme je m’y attendais, bien sur qu’elle se souvenait d’histoires étranges, elle était même intarissable. Il nous a fallu être patients pour écouter nombre de débuts d’aventures et de légendes, d’anécdotes et d’histoires dont elle se souvenait. Cette femme est un vrai livre à elle seule. Il faudra que la Ligue vienne recueillir ses mémoires un de ces jours, cela nous apporterait probablement beaucoup d’informations.
Au milieu de tout ce que nous avons entendu, elle a évoqué un souvenir plus proche que la plus part de ceux que nous avions abordé. Elle se souvient avoir vu un Nain, un Paladin, il y a quelques années. Cela l’avait d’autant plus marqué que les passages se font rare dans ce pays. Ils n’ont pas parlé, mais elle se souvent que son visage était marqué, profondément, et que son armure était en piteux. Il était venu pour se recueillir sur la tombe de Uther. Il y est resté pendant 3 jours avant de repartir vers le camp du Noroît. Elle l’a revu quelques semaines plus tard, mais cette fois ci, il ne venait pas du sud, non, il venait du nord ouest, par le pont menant à Andorhal. Il est retourné au Tombeau d’Uther, mais n’y resta que peu de temps. Il prit ensuite le chemin des Hinterlands. Myranda se souvient l’avoir déjà rencontré, il y a très longtemps, mais elle n’a pas su nous dire dans quelles circonstances.

Nous l’avons quitté avant la tombée de la nuit afin de pouvoir traverser les ruines de Sorrow Hill vers le camp du noroît avec un minimum de sécurité. Cette colline n’est toujours pas sécurisée. Aux dires de Myranda, c’est toute la région qui est encore infestée par un Fléau sans fin. Nous avons effectivement aperçu des ombres sinistres à l’orée du bosquet qui abrite la colline. Nous sommes arrivé au camp du noroît en fin de journée et avons monté notre camp parmi les habitants du lieu.
Profitant d’une veillée improvisée à laquelle nous avons invité les membres de la communauté du camp, nous avons commencé à raconter certaines parmi les nombreuses histoires que nous connaissons. L’atmosphère se détendant, j’ai commencé à parler, sans but précis apparent, d’histoires de Paladins, afin d’ancrer le sujet dans les conversations et essayer de faire sortires quelques informations.
Les habitants du camp du noroît sont des gens attachants. Ils sont tout à la fois taciturnes, attentifs et chaleureux. Ils font montre d’une fraîcheur de vie tout autant que d’une lucidité sans pareil quant à la situation de leur région. Je dirais qu’ils ont quelque chose de fascinant. On a envie de respecter leur réserve, mais dans le même temps, on ne peut s’empêcher de vouloir en savoir plus.
La soirée avançant, et certains membres de l’Aube d’Argent nous ayant rejoints, « les paladins » ont commencé à se faire plus présent dans les conversations. Je sentais mon but approcher. Nous eûmes donc droit à plusieurs histoires sur Uther, comment il avait participé à la troisième guerre, ses actes de bravoure nombreux, la qualité de tous ceux qui suivirent son enseignements ( enfin presque tous ).
Je profitais de ces évocations pour faire remarquer qu’il me semblait ne plus y avoir beaucoup de paladins dans la région, et qu’on ne devait plus en voir venir très souvent. L’officier PureHeart m’emboîta le pas sans se faire prier, à mon grand étonnement d’ailleurs.
- « En effet, peu de voyageurs passent encore par nos contrées, même si les voies de communication sont toujours opérationnelles. Mais en dehors de l’attrait pour le Tombeau d’Uther, nous avons peu de visites, les dernières remontent à la fête des moissons dernière … »
- « Même avant Le Cataclysme ? »
- « Même avant Le Cataclysme. Nous avons cependant la chance de voir parfois de vieux amis, que nous avons connu lors d’anciennes batailles. »

PureHeart regardait devant elle, les yeux perdus dans le vague.

- « C’est bizarre. Pendant que vous évoquiez Le Cataclysme, je repensais à une visite que nous avons eu, peu avant son avènement.»
- « Vraiment ? voudriez vous le raconter ce souvenir ? »
- « Ho ..vous savez, ce n‘est pas grand chose. Nous avons eu l’heureuse surprise de voir un ancien ami passer nous voir. Nous ne l’avions pas vu depuis qu’il était venu nous aider à lutter contre Araj, et les suppôts de l’école de nécromancie. Ses exploits avaient su redonner de l’espoir et de la volonté à nos troupes, et il devint un héros reconnu dans notre Ordre. Il nous accompagna jusqu’à la chute de Gandling, puis il fût appelé au près des représentants de notre Ordre, à la Chapelle de l’Espoir, pour y mener de nouvelles missions. »
- « Vous en parlez avec tant …. d’émotion. »
- « Il est rare, encore aujourd’hui, de rencontrer des paladins capables de mobiliser autour d’eux avec autant de simplicité. Cet hom…. Maître nain, il est étonnant que vous ….. n’avez vous jamais entendu parlé de lui ? Nous l’appelions tous du diminutif de son nom, Corru. Corruptible, Noble Paladin et Maître Brasseur d’IronForge …. Cela ne vous rappèle rien ? Etonnant … Quoi qu’il en soit, Corru nous a rendu visite un peu avant Le Cataclysme. Il est étrange de voir comme les combats et le temps peuvent marquer quelqu’un. Il a passé la nuit de son arrivée avec nous. Il nous a conté certaines de ses aventures.
Et surtout, il nous a fait l’honneur de nous raconté la fin de l’Infâme, comment ses alliés et lui ont affronté Arthas et l’ont mis à bas, vengeant ainsi Notre ancien roi et le peuple de Lordaeron, et rapportant la sérénité aux peuples d’Azeroth. On pouvait sentir le soulagement que la défaite d’Arthas avait provoqué en lui, cependant, j’ai pu sentir dans le fond de sa voix qu’il restait soucieux. L’avènement du Cataclysme me fît comprendre l’origine de son soucis.
Il reparti le lendemain matin. Il me dit qu’il devait se rendre au Tombeau d’Uther, afin de se recueillir sur la tombe de son Maître et Mentor. Pour dire à Uther qu’enfin sa mort était vengée, ainsi que celle de Menethil III. Pour lui dire que, enfin, la paix pourrait s’étendre sur notre Monde.
Il revint trois jours plus tard. Il semblait fatigué, mais serein. Il nous dit adieu, puis prit un vol vers le Sud. Demandez à Bibilfaz, peut être saura-t-il vous en dire plus. Voilà tout ce dont je me souviens. »

Je demandais à l’Officer PureHeart si elle savait où d’autres personnes pourraient résider dans la région. Elle m’indiqua que des humains résidaient encore probablement du coté de Hearthglen et que peut être nous pourrions y poursuivre notre quête d’histoires et de légendes sur la région.
Profitant que les veilleurs commençaient à aller se coucher, je passais voir Bibilfaz. Il m’apprit que Corruptible avait prit un vol vers Baie-du-Butin.
Sur ce fait, j’allais également me coucher. Nous avions de la route devant nous le lendemain si nous voulions rejoindre Heathglen rapidement. Corruptible … Pourquoi ce nom, qui me semblait pourtant presque familier, n’évoquait il rien dans ma mémoire … Au moins, désormais, nous savions sur les traces de qui nous avancions.

.../...


Dernière édition par Corru le Mar 28 Sep - 17:29, édité 1 fois

Corru
Commateux
Commateux

Nombre de messages : 337
Age : 44
Date d'inscription : 04/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echoes of The Dark Side

Message  Corru le Mar 28 Sep - 17:28

.../...
Nous avons repris la route tôt le lendemain, après avoir remercié tout le monde pour l’accueil qui nous avait été réservé. Nous avons pris la route d’Andorhal, seul moyen de rejoindre Hearthglen par la terre. Plus nous nous rapprochions de l’ancienne cité, plus nous pouvions sentir cette sensation de malaise liée à la présence du Fléau dans ses murs.
Aucun chant d’oiseau, seul le bruissement des herbes folles ou le craquement sourd d’une poutre d’une bâtisse rendue à la vie sauvage d’une nature maltraitée venait parfois rompre le silence lourd qui nous enveloppait. Nous avancions à pas comptés, attentifs à chaque recoin, conscients de la menace qui pouvait surgir de n’importe quelle ruine. L’horreur fondit sur nous en un instant sous la forme d’une abomination, claudicante et hystérique. Elle balançait ses bras en tous sens, agitant des crocs de boucher au bout de chaînes qui nous semblèrent infinies.
Immédiatement, le groupe fit front. Nous nous préparâmes à l’affrontement tandis que les pièges ralentissant étaient posés par ceux d’entre nous qui avait des connaissances dans l’art de la Chasse. Beladar, qui avait passer quelques temps à l’école des Guerriers, s’équipa tant bien que mal pour aller affronter le monstre. Nous le suivîmes de prêt, parés pour larder ces chaires mouvantes de tous nos coups les plus efficaces afin de les défaire. Le combat fût, pour nous, épique. Les corps d’expédition de la Guilde sont, quand le convoi est important, composés de plusieurs équipes, dont celles chargées de la sécurité du groupe. Mais notre équipe n’était pas taillé ni rompue à ce genre d’affrontement. Nous fîmes tout ce qu’il était possible pour contenir ses assauts, mais plus nous l’attaquions plus elle nous poussait dans nos retranchements. L’épuisement commençait à se faire sentir. Malgré toute la concentration et le savoir faire du groupe de support qui nous apportait les soins nécessaires pour tenir, la fatigue nous gagnait. Soudain, nous avons entendu Mélinda qui essayait de se faire entendre par dessus les bruits de l’affrontement.
- « Arrêtez !!! Arrêtez !!!! Tenez le juste éloigné du groupe. Je vais l’immobiliser. Quand il sera enchaîné, il faudra que tout le monde cours se réfugier dans les ruines de l’auberge, là, juste derrière nous !!! »
Arrêter … c’était bien l’idée d’une naine, ça …. Mais l’autre, là, il allait pas s’arrêter aussi facilement ….
- « Beladar ! Quand je te le dirai, tu l’assommes !! » continuait de crier Melinda.
- « MAINTENANT !!!!!!! »
Beladar s’exécuta. L’abomination oscillait légèrement, assommée par le coup. Nous nous écartâmes du monstre et nous nous ruèrent vers l’entrée de ce qui avait jadis dû être une auberge plutôt coquette. Melinda était en train d’incanter un sort. Tout d’un coup, une immense cage de pure lumière au barreaux de chaînes dorée enserra l’abomination, l’immobilisant et nous offrant le temps qui nous manquait pour nous retrancher dans l’auberge. A bout de souffle, nous nous effondrâmes dans la grande salle commune.
.../...

Corru
Commateux
Commateux

Nombre de messages : 337
Age : 44
Date d'inscription : 04/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echoes of The Dark Side

Message  Corru le Mar 16 Nov - 13:45

je n'oublie pas l'histoire, mais j'ai un soucis de cohérence .... avec cata, la région des maleterres de l'ouest va changer, et comme mon histoire prend place apres le cataclysme, je peux pas déplacer mes persos sans savoir à quoi cela va vraiment ressembler .... D'autant que dans la suite, on voyagera un petit peu dans certaines régions modifiées et que, de la même façon, je risque de raconter n'importe quoi ....
Donc la trame de l'histoire est écrite mais ce sont les détails dont je ne dispose pas encore qui feront l'épaisseur ^^


Corru
Commateux
Commateux

Nombre de messages : 337
Age : 44
Date d'inscription : 04/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echoes of The Dark Side

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum