Maloriak HM en spé disci par "Deux gars en robe "

Aller en bas

Maloriak HM en spé disci par "Deux gars en robe "

Message  Flavia le Ven 1 Avr - 22:44

Extrait du blog "Deux gars en robe "

Maloriak est à la descente de l'aile noire ce que Putricide fut à ICC : un docteur fou avec des mixtures démentes et une voix irritante. Accessoirement, il est aussi le créateur d'Atramédes. Comme Putricide, il va jouer avec des potions, invoquer des blobs et mettre à mal la réactivité des DPS.
Je ne vais pas me lancer dans une strat totale qui prendrait des plombes mais faire un bref topo. On est ici en présence d'un combat à phases. Quatre phases primordiales qui vont se répéter dans un ordre déterminé, une phase finale d'execut/soft enrage et une non phase, propice au repos au gratage de dps.

Quatre phases de couleur
Jusqu'à ce que le boss soit amené à 25% de vie, il va faire un cycle de quatre couleurs : Noire, Bleue, Rouge, Verte. La phase bleue peut avoir lieu avant ou après la rouge mais un cycle commence toujours par une phase noire (inexistante en normal) et s'achève toujours par une phase verte. Pendant les premières phases du cycle, Maloriak va relâcher régulièrement des adds qui doivent être off tankés. On peut empêcher ces adds d'être libérés mais ils seront tous libérés en phase verte. Il vaut donc mieux régler le débit mais c'est un truc de tanks.

Phase Noire : Des limons noirs vont devoir être dps activement pour mourir avant la phase suivante. Ils posent des vilaines zones sous les pieds des joueurs. Maloriak crache un souffle sur le tank qui cleave, fait un peut de dégâts et pose un débuff -100% de soins.

Phase Bleue : Maloriak tape légèrement le tank, pose un débuff sur trois joueurs qui fait des dégâts aux proches et congèle un joueur. Le glaçon doit être dps mais blesse le joueur quand il éclate.

Phase Rouge : Maloriak pose un débuff sur deux joueurs qui fait des dégats aux proches. Il souffle deux (voire trois) fois un cône de feu à dégâts partagés sur le tank. Très violent.

Phase Verte : Maloriak relache tous ses adds (dont les deux gros en réserve) qui doivent être dps très vite sous peine de renforcer le boss qui anéantira le tank.

Pendant tout ce temps, il incantera parfois un orage sur le raid (30k par personne à la louche) qui doit être cassé et se posera un Remède qui lui rend exponentiellement de la vie tant qu'il n'est pas dispell. Toutes les incantations peuvent être ralenties avec une malédiction des langages absolument indispensable. Après une phase verte, une courte non phase précède la phase noire suivante et tout recommence.

A la mode de chez nous
Chez Blâme, on fait ça à trois tank (un pour Malo, deux pour les adds), six heals et plein de gentils DPS. On laisse un kicker uniquement pour les orages. Un autre s'occupe de gérer le flux des adds invoqués ou non au signal des tanks. Plusieurs casters sont chargés de dispell le remède. Le raid est espacé en phase Noire et Bleue en laissant un couloir de manœuvre aux offtanks. Le raid est packé sur le tank en phase Rouge. Dans l'idéal, Maloriak devrait être tanké par un DK pour profiter de la barrière anti magie et du bouclier de sang mais on fait avec de qu'on a.

Quel challenge pour l'équipe soin ?
Et a fortiori pour le prêtre discipline. Le prérequis dps étant assez élevé, il n'est pas raisonnable (à notre niveau) de venir à plus de six soigneurs. Pourtant, les dégâts subis pendant les phases noire et rouge sont important. Il convient déjà de gérer son mana, ses CD et de ne pas paniquer en overheal.

Phase Noire : Le raid, et particulièrement les cacs, vont patauger dans la vase sombre en essayant de tuer les Vils Ratas. Bien sur, dans l'absolu, ils ne devraient pas. Mais c'est la responsabilité des soigneurs de raid de serrer les dents et les fesses en tenant en vie les dps le plus longtemps possible. Les offtanks tenant les Vils Ratas vont aussi prendre assez cher et méritent bien un ou deux Paloufs avec guides croisés.
Reste le tank de Maloriak qui va être enveloppé dans un vilain Linceul. Le souffle dure 8 secondes. L'incantation dure 4 secondes (3 sans malédiction). Il est donc possible de soigner uniquement pendant l'incantation. Pendant toute la durée du souffle, aucun soin ne passera. Pour ma part, j'ai Maloriak en focus et je lance un soin sup qui arrive juste à la fin du souffle. Pendant l'incantation, j'ai souvent le temps de coller une pénitence si nécessaire. Pendant le souffle, j'essaye de poser une bulle si possible. Mes stacks de grâce sont toujours à trois avant le soin sup et je coordonne ma Pain Sup avec les cd du tanks. Si j'ai vraiment besoin d'aide, je demande un Imposition des mains à un palouf en lui donnant le timer ("Ava, Impo sur Chiana dans trois secondes. .......... Impo !") pour qu'il ne gâche pas son soin dans le vent. L'esprit gardien n'est pas vraiment utilisable dans ce contexte. Si le tank tient parfaitement, je profite des souffles pour lancer des Pom et Pw:S sur le raid et les offstanks. Pas de smite, ça partirait sur le tank avec 0% d'efficacité.

Phase Bleue : Les dégâts sont très légers sur le raid et le tank de Maloriak. Les offs tanks sont tenus par les paladins tranquillement. Tant qu'il n'y a pas d'erreur de placement, il n'y a pas de risque de froid entre le Frisson Mordant et le Gel Instantané. Quand une personne est glaçonnée, elle doit vite recevoir du soin et être libérée. Une bulle et une pénitence font l'affaire. C'est une bonne période pour refaire son mana, smiter ou faire plaisir à ses petits camarades avec un Hymne à l'Espoir.

Phase Rouge : Après s'être bien placé sur le tank de maloriak, le raid va tenir encaisser deux (ou trois) souffles très violents à dégâts partagés. Une barrière ou une maitrise des auras sont les bienvenues. Les soigneurs de raids seront occupés à remonter ces gros dégâts (prévoir du 70k/joueur) avant le souffle suivant. Si votre stratégie consiste à laisser Maloriak invoquer librement ses aberrations, il n'aura pas le temps de faire trois souffles. Les paladins seront probablement hors de porté de leurs offtanks par moment. Un disco peut aider en faisant rebondir une pom entre les deux et en posant des Pw:S quand ils sont à porté. Il faut aussi protéger les cibles des flammes qui sortent du raid d'un bulle ou d'un hot. Si le heal de raid a un peu de mal à remonter tout le monde entre deux Déflagrations, il y a aussi la possibilité de se contruire un stacks de 5 évangélismes et de les consommer pour asperger le raid de Prière de Soin renforcées.

Phase Verte : Alors que tout le raid est bumpé au loin de Maloriak et que les grosses aberrations sont libérées, les DPS vont claquer tous leurs CD pour en finir au plus vite avec cette phase avant que le tank de Maloriak ne soit écrasé. Pas grand chose à soigner, si ce n'est le MT. Si la phase verte s'éternise, un esprit gardien pourra lui octroyer un peu d'espérance de vie. Tous les DPS étant occupés, je surveille de très près le remède qui pourrait compromettre un try. J'offre généralement mon infusion de puissance à un caster spécialisé dans l'AOE.

Au total, ces phases successivement portent un rude coup au mana des soigneurs. Il faut bien se souvenir qu'à part la phase noire qui est frénétique, les autres phases ont des dégâts légers ou prévisibles. L'overheal doit être gardé au plus bas. Aucune mort de soigneur n'est envisageable. Un minimum de mana doit être conservé pour la phase finale en dessous de 25% ce qui implique une gestion intelligente des totems, hymne et ombrefiels. J'envisage d'ailleurs de réquisitionner les innervs des chouettes pour les prêtres sacrés.

Spé, glyphes, gemmes et stats
Si vous avez comme moi le luxe d'un double spé disco et suffisamment de points de vaillance pour acheter de l'équipement en surplus, vous pouvez vous optimiser pour Maloriak.

Je propose une spé smite classique 31/8/2. Le smite et ombre voilée sont là pour la régen mana en phases calmes. On pourrait vouloir prendre Force de l'âme pour placer plus de Pw:S pendant le Linceul. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. On ne profiterait que d'un seul soin sup par bubulle à moins de jeter des Flash Heal ou des Soins à zéro efficacité pendant le linceul. Mais ça reste viable même pour gagner 4 secondes. je n'irais pas jusqu'à faire un template pour ça mais si c'est déjà le votre, profitez en.

Au niveau des glyphes, la barrière me parait indispensable pour que vos soigneurs de raid remontent rapidement pendant la phase rouge. Le glyphe de bouclier ne servira pas sur le linceul du tank mais aidera les pataugeurs dans la sombre vase, les congelés, les offtanks et durant la phase finale. J'ai l'habitude de jouer avec le glyphe de pénitence mais il n'est pas vraiment indispensable puisque le cycle de Linceul est de 12 secondes. On pourrait lui préférer celui de Prière de Soin, particulièrement si on veut aider à remonter le raid entre deux Déflagrations.

Quand aux stats, on reste bien entendu sur une priorité à l'intel. Nos soins sups sont calmes et posé, pas besoin de hâte. Avec le smite et ombre voilées, la consommation de mana est gérée, laissons l'esprit de coté. L'accent sera donc mis sur les gros crit qui font du bien au tank et la maitrise qui tient le raid en vie.
Extrait du blog "Deux gars en robe "
avatar
Flavia
Alcoolique
Alcoolique

Nombre de messages : 185
Age : 42
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 19/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum